lutte contre la procrastination

Comment lutter efficacement contre la Procrastination?

Bilan semaine 1 : défi de 52 semaines pour améliorer ma « fréquence énergétique »

Bon eh bien voilà, il y a du travail !

Voici ce qu’il faut retenir après cette première semaine :

  • Je n’ai pas fait mes exercices tous les jours : procrastination quand tu nous tiens !
  • La première sensation/émotion qui m’est venue, et sur laquelle je me suis dit qu’il fallait que je creuse fut la notion d’auto-sabotage ! J’aborderai ce thème dans un autre article. Il y a aussi beaucoup à dire et à faire autour de ce sujet.

La procrastination :

Je pense que je n’ai pas fini d’en entendre parler ! Effectivement, j’ai fait beaucoup de progrès (à mon âge, me direz-vous …). Jarrive maintenant à détecter “la chose” quand elle se présente. Pour autant, elle a encore bien souvent le dessus sur moi.

Parler de son défi à des proches (ou publiquement comme je suis en train de le faire) oblige quelque part à tenir le cap. Mais elle a eu raison de moi cette première semaine.

Voici une courte définition de la procrastination : c’est cette fâcheuse tendance/habitude à remettre au lendemain les tâches/actions.

Pourquoi j’ai procrastiné ?

Alors que je me suis engager avec moi-même, à suivre un rituel « bien être » quotidien, que ce dernier me demande finalement que 5 à 10 min par jour, pourquoi je n’ai pas su m’y tenir?

  • Manque de discipline?
  • Manque de motivation?
  • Peurs?
  • Manque de confiance, et problème d’estime de soi?

La question qui me vient est, effectivement, pourquoi je ne me permet pas 5 à 10 min par jour pour prendre SOIN DE MOI?

C’est assez effrayant, je ne mérite donc pas toute mon attention?

procrastination et estime de soi

Comment se libérer de la procrastination ?

Alors voici quelques astuces pratiques à mettre en place pour faire face, et vaincre le plus souvent possible la procrastination.

Les astuces qui m’aident à passer à l’action sont :

  • Planifier: noter dans mon agenda l’exercice. Je choisis un moment ou je suis sûre que rien ne peut empêcher le bon déroulement de ce dernier. Si vous utilisez un agenda électronique, utilisez sans modération le Rappel!
  • Se rappeler que les 5 premières minutes de l’exercice sont les plus dures. En effet, passer ce court délai, je suis complètement investit dans l’exercice, et bien souvent, j’en fais bien plus que prévu. Testez, vous verrez, c’est assez sympa. Ca marche aussi pour le ménage Winking smile
  • Comprendre pourquoi certaines tâches sont candidates à la procrastination plus que d’autres. C’est en vous observant et en observant l’émotion ressentis autour de cette tâche (plus facile à écrire qu’a faire). C’est un exercice pas simple, mais qui vaut le cou. Cela permet de se dépasser, quand on finit par reconnaitre l’émotion qui fait surface à chaque fois que l’on est tenté de procrastiner. Quelquefois, on peut avoir besoin d’un petit coup de main pour gérer cette émotion toxique site aqui. C’est à cet occasion que je peux vous proposer un accompagnement.
  • Méditer: pour moi, la méditation est l’art de se reconnecter à l’instant présent. L’instant de tous les possibles.  C’est ici et maintenant que je me permet le calme. Et c’est dans cet espace mon « cerveau » pourra planifier, organiser et agir, pour mon intérêt.

Accepter qu’il faut du temps, et prendre le temps de prendre le temps aide parfois à avoir des solutions, et les explications à l’absence d’action.

Bilan de ma semaine 1 :

En ce qui me concerne, sans rentrer dans le détails de ma vie privé. J’ai manqué de deux choses :

  • je n’ai pas noter, planifier, laisser de l’espace pour mon exercice dans mon quotidien, facile à corriger
  • l’aspect émotionnel : ma priorité n’était pas de prendre soin de moi cette semaine… Après une analyse de la situation, j’ai effectivement quelques préoccupations actuellement qui encombrent mon cerveau.
  • la solution c’est effectivement de retrouver un peu de calme et de revenir dans l’instant présent . Comment?
  • En méditant.

Sur ces bonnes paroles, j’espère que ces quelques vous auront plus. N’hésitez à laisser un commentaire si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes.

Si vous avez aimez l'article, vous êtes libre de la partager ;-)

Laisser un commentaire

Retour haut de page